Plan Communal de Sauvegarde (PCS) et Document d’Information des Risques Majeurs (DICRIM)

 

Les pratiques de désherbage chimique des collectivités participent à la pollution des eaux. En effet, le traitement des surfaces urbaines, souvent imperméables, présente de forts risques en termes de transferts de produits vers les eaux. De plus, la présence d’un réseau d’évacuation d’eaux pluviales, de ruisseaux, de nappes d’eau superficielle, etc. à proximité des zones traitées, accélère l’acheminement des molécules utilisées vers les eaux superficielles après des événements pluvieux.

Un outil permet d’établir une gestion raisonnée des traitements phytosanitaires : le plan de Désherbage communal.

Son but est de mettre en évidence les risques de pollution liés à l’application de produits phytosanitaires sur les espaces publics d’une commune, de faire le diagnostic des pratiques de traitement et de proposer des solutions adaptées pour limiter la pollution de l’eau.

La commune de Volx s’est engagée dans une démarche de plan de désherbage depuis 2011 Cet engagement lui permettra de faire évoluer ses pratiques vers des traitements plus respectueux de l’environnement. Les élus et services techniques proposent ainsi de réduire au maximum les utilisations de désherbants chimiques sur les espaces communaux.

Télécharger la Plaquette « Plan de désherbage »