Eco musée et Chemin de l’Olivier

Chemin de l’Olivier

L’olivier n’est pas une trace d’un passé révolu, au contraire. Les promeneurs qui chemin olivierparcourent la colline le savent bien. Des hauts du Château aux Pâtis, c’est une mer d’oliviers qui témoigne de la présence vivante de cet arbre. Nous sommes ici en limite nord de son implantation. Avec des températures descendants parfois jusqu’à moins 10°C l’hiver et des étés brulants, il faut un vrai courage pour pousser.

C’est la variété Aglandau qui est cultivée le plus souvent. 

L’olivier est intimement lié à la vie locale. Elles sont nombreuses les familles qui possèdent une olivette, celle sur laquelle on se retrouve le week end pour la taille ou la récolte. Celle aussi où l’on va chercher la tranquillité, les soirs d’été et de printemps, dans les odeurs de garrigue. 

A Volx comme ailleurs, la culture de l’olivier a davantage une valeur socialequ’économique. Il faut posséder au moins deux milles oliviers pour espérer en vivre. La consommation est donc essentiellement familiale.

Cet attachement ne se dément pas. Au contraire il grandit sans cesse, manifestant une culture vivante. En 2006, Volx a vu l’inauguration la même année de son propre moulin à huile et de l’écomusée de l’olivier fondé par Olivier Baussan, dans les locaux qui ont vu naître la société l’Occitane.

Une balade, au cœur de nos oliveraies, « les chemins de l’Oliviers » est balisée au départ du camping La Vandelle

Eco Musée de l’Olivier

eco-museeImplanté dans les anciens fours à chaux, route de Forcalquier
Tél : 04.92.72.66.91

Site internet : www.ecomusee-olivier.com